premier mai

1er Mai : le Centre LGBT Côte d’Azur rejoint l’appel contre la venue du Front National et de ses alliés européens

Attaché aux idées de progrès, de solidarité et de paix, opposées aux idées nauséabondes et mortifères que propagent l’extrême droite et ses complices de la droite extrême,  le Centre LGBT Côte d’Azur s’associe à d’autres organisations locales des Alpes-Maritimes à l’occasion du 1er Mai. 

« Contrairement à ce que prétend le président Macron, il existe bel et bien un mécontentement dans le pays. D’ailleurs, ces dernières semaines, des initiatives d’actions avec des grèves et manifestations ont été organisées dans plusieurs secteurs professionnels et un peu partout sur le territoire.

Les salariés des EHPAD avec les retraités étaient mobilisés dans l’unité le 30 Janvier et le 15 Mars dernier. Elles et ils étaient des milliers dans les rues. Les un-es aspirent – à juste titre – à des niveaux de pensions leur permettant de vivre dignement, et les autres à travailler dans des conditions décentes.

Le 08 Mars partout en France, dans les entreprises et dans les lieux publics les citoyen-nes se sont rassemblé-es pour les droits des femmes et contre les violences faites à celles ci.

Le 22 Mars, les agents de la fonction publique, les salarié-es des entreprises privées et publiques, les cheminot-es, étaient en arrêt de travail et en manifestation dans tout le pays pour exiger des améliorations de leur condition de travail et de vie. Le 30 Mars, les salariés de Carrefour se sont mobilisés contre le démantèlement orchestré du groupe pour répondre aux seules exigences de rentabilité des principaux actionnaires. Depuis le 3 Avril, une mobilisation massive des cheminots est engagée pour le maintien et l’amélioration du service public ferroviaire. Plus largement les agents de la fonction publique, de l’énergie et du transport, pour ne citer que ceux ci, se battent pour la défense et le développement d’un service public de qualité. Les étudiants sont en lutte également pour exiger le maintien d’un accès à l’éducation pour toutes et tous et des moyens supplémentaires pour l’enseignement supérieur.

Par ailleurs, sur notre territoire, se développe un élan de solidarité envers celles et ceux qui fuient la guerre la misère et viennent reconstruire leur vie en Europe. L’accentuation des politiques libérales contribue à faire le lit de l’extrême-droite partout en Europe.

Dans ce contexte, la venue de Marine Le Pen sur notre département à l’occasion de ce 1er Mai, avec la tenue d’un rassemblement des Extrêmes-droites Européennes, est inacceptable et confère au mouvement social et progressiste une responsabilité particulière. 

Le 1er Mai 2018 : La journée de Solidarité Internationale des Travailleuses et des Travailleurs.

Les organisations signataires, opposées aux idées que propage l’extrême droite feront du 1er Mai 2018 une journée de lutte, de rassemblement pour le progrès social, la paix et la solidarité. 

Elles organiseront à l’issue du défilé syndical de ce 1er Mai, un meeting concert pour affirmer ensemble leur opposition aux thèses portées par l’Extrême-droite et réaffirmer leur attachement aux valeurs républicaines et démocratiques, d’égalité, de paix et de solidarité à Nice, en France et en tout point du globe. »

Premiers signataires : ATTAC 06 – @Attac Nice – Ud Cgt des Alpes-Maritimes – Ensemble 06 – FSU 06 – CFDT 06 –  Centre LGBT  Côte d’Azur – Collectif Imposture – INCA – LDH – NPA 06 – Nice au coeur – PCF Alpes-Maritimes – Parti de Gauche des Alpes Maritimes – 06 – Solidaires 06 – Solidaires étudiants – Tous citoyens !

>Événement Facebook Officiel ici

 premier mai