76651478_2652259378173169_2290097452948127744_n

Ensemble, rassemblons-nous contre les violences faites aux femmes à Nice, le 23 novembre !

 

76651478_2652259378173169_2290097452948127744_n

Le 25 novembre, c’est la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Le Centre LGBT Côte d’Azur, membre du Collectif 06 Droits des Femmes, est signataire solidaire de l’appel et vous invite à vous mobiliser et à marcher samedi 23 novembre à cette occasion. 

 Texte de l’appel :

Chaque jour, dans le monde, des femmes sont victimes de violences propres à leur genre : mutilations génitales, mariages forcés, viols de guerre, traite, prostitution forcée, et la liste est longue. Certaines de ces femmes, au prix d’un exil empreint de grande violence, parviennent jusqu’à notre département.

 Avec cette marche, nous dirons notre exigence d’un monde dans lequel les violences n’ont pas leur place. Les femmes et les enfants, aujourd’hui victimes de violences, peuvent être protégé.es. Les femmes et les enfants en danger peuvent être mis.es en sécurité. Les criminels doivent être sanctionnés.

 Avec cette marche, nous porterons la voix de toutes celles qui, cumulent les violences en raison de leur situation de handicap, de vulnérabilité, de leur âge, de leur origine sociale, de leur statut de migrantes, de leur orientation sexuelle, de leur identité de genre ou parce qu’elles sont racisées.

 Avec cette marche, nous porterons la voix des milliers d’enfants victimes ou co-victimes de violences.

 Avec cette marche, nous porterons la voix de celles qui ne peuvent plus parler.

Celles qui ont été assassinées parce qu’elles étaient des femmes. Nous n’arrivons plus à compter les cas où les féminicides auraient pu être évités. Nous proclamerons notre colère de voir que les pouvoirs publics leur ont tourné le dos, classant leurs plaintes, refusant d’entendre leurs appels à l’aide.

 Avec cette marche, nous ferons en sorte que les pouvoirs publics prennent enfin des mesures à la hauteur. Les demi-solutions ressassées depuis des décennies ne fonctionnent pas. Le gouvernement doit passer à la vitesse supérieure et débloquer 1 milliard d’euros contre les violences pour financer des politiques publiques qui touchent l’ensemble de la population. La société est mobilisée. Les politiques publiques doivent suivre.

 Samedi 23 Novembre, RDV à Nice, 14 h 30, place Masséna, pour marcher contre les violences sexistes et sexuelles.

Premiers signataires : Afcc06, MRAP06, Habitat et citoyenneté, ADN, Planning Familial 06, E ! 06, PCF 06, Mouvement de la Paix 06, PS 06, Centre LGBT Côte d’Azur, Les Ouvreurs….

>Retrouvez ici l’événement Facebook officiel