Logo Centre LGBTQIA+ Côte d'Azur (1)

 AGRESSION HOMOPHOBE À NICE : le Centre LGBTQIA+ Côte d’Azur se mobilise auprès de la victime et écrit au Procureur de la République 

Le Centre LGBTQIA+ Côte d’ Azur a été saisi dès ce matin, suite à une agression homophobe qui s’est déroulée dans le Vieux Nice la nuit dernière à la sortie d’un bar.

Le Centre LGBTQIA+ Côte d’Azur condamne avec la plus grande fermeté cette agression inacceptable et met tout en œuvre pour accompagner et aider les victimes dans leur parcours judiciaire et dans leur souhait de prendre la parole.

➡️ Nous avons de suite échangé avec la victime pour l’écouter et l’orienter au mieux dans ses démarches. Nous lui avons conseillé de faire constater ses blessures par un médecin, et de porter plainte, ce qu’il a fait dès aujourd’hui. Le caractère homophobe apparaît clairement dans le compte rendu du dépôt de plainte.

✊ La peur doit changer de camp ! Plus de 80 % des victimes d’actes LGBT+ phobes n’osent pas porter plainte.

⚖️ Notre association œuvre pour que chacun et chacune, victime d’agression, puisse obtenir justice, parce que la loi est du côté des personnes LGBT+ agressées. La loi punit en effet de manière particulière les injures, la diffamation, la violence et la discrimination, lorsqu’elles basées sur l’orientation sexuelle réelle ou supposée de la victime. L’intention homophobe constitue une circonstance aggravante qui permet au juge de prononcer des sanctions plus lourdes.

Le Centre LGBTQIA+ Côte d’Azur est en contact étroit permanent avec la victime et salue son courage et son sang froid.

Dès les jours prochains, nous écrirons au Procureur de la République de Nice pour lui demander de porter une attention particulière sur cette plainte et l’avancée de cette enquête. Les haineux ne doivent pas être impunis. Nous resterons vigilants et resteront mobilisés pour aider à faire respecter le droit et pour que justice se fasse.

️‍ Acteur local reconnu, le Centre LGBTQIA+ Côte d’Azur accompagne notamment les personnes lesbienne gay, bis, trans, victimes de discriminations, d’agressions ou dans leur parcours d’accès aux droits. Nous sommes également mobilisé-e-s pour promouvoir les valeurs d’égalité et de respect et faisons un travail militant de plaidoyer et de portage de revendications.