Logo Centre LGBTQIA+ Côte d'Azur (1)

Agression homophobe à Nice : le Centre LGBTQIA+ Côte d’Azur se portera partie civile

Aux côtés des trois victimes dès les premières heures qui ont suivi leur violente agression dans la nuit du 26 au 27 décembre dernier dans le Vieux-Nice à la sortie d’un bar, le Centre LGBTQIA+ Côte d’Azur a décidé de se porter partie civile aux côtés de Arturo, Adriano et Killian. Rapidement interpellés, les quatre suspects, également âgés d’une vingtaine d’années, ont finalement été jugés en comparution immédiate jeudi dernier, mais leur procès renvoyé au mois de juin 2023.

Les suspects ont agressé les trois garçons, les ont roué de coup après les avoir menacés de mort et injuriés dans la nuit du lundi 26 au mardi 27 décembre. Ils sont poursuivis pour « violences volontaires, menaces de mort réitérées et injures publiques en raison de l’orientation sexuelle ». Ils avaient chanté en direction des victimes, « nous les pédés on les tue ! », arguant qu’ils étaient corses et que si « les Français chantent « La Marseillaise », nous on chante « Les pédés on les tue ! » ».

Les suspects sont, en attendant  l’audience en juin, placés sous contrôle judiciaire, avec une obligation de soin, de suivre une formation, l’interdiction d’approcher les victimes et d’entrer dans tout bar.

Le Centre LGBTQIA+ Côte d’ Azur avait été saisi dès le 27 décembre au matin et a tout mis en œuvre depuis pour accompagner et aider les victimes dans leur parcours judiciaire et dans leur souhait de prendre la parole.

Le Centre LGBTQIA+ Côte d’Azur vient d’écrire au Procureur de la République de Nice pour lui demander de porter une attention particulière sur les plaintes et l’avancée de cette enquête. Le Centre a décidé également de se porter civile aux côtés des victimes, tout comme l’association Stop Homophobie. Les haineux ne doivent pas être impunis. Nous resterons vigilants et resteront mobilisés pour aider à faire respecter le droit et pour que justice se fasse.

✊ La peur doit changer de camp ! Plus de 80 % des victimes d’actes LGBT+ phobes n’osent pas porter plainte.

⚖️ Notre association œuvre pour que chacun et chacune, victime d’agression, puisse obtenir justice, parce que la loi est du côté des personnes LGBT+ agressées. La loi punit en effet de manière particulière les injures, la diffamation, la violence et la discrimination, lorsqu’elles basées sur l’orientation sexuelle réelle ou supposée de la victime. L’intention homophobe constitue une circonstance aggravante qui permet au juge de prononcer des sanctions plus lourdes.

 Acteur local reconnu, le Centre LGBTQIA+ Côte d’Azur accompagne notamment les personnes lesbienne gay, bis, trans, victimes de discriminations, d’agressions ou dans leur parcours d’accès aux droits. Nous sommes également mobilisé-e-s pour promouvoir les valeurs d’égalité et de respect et faisons un travail militant de plaidoyer et de portage de revendications.