8 rue baquis_ok_V2

Le Centre LGBTQIA+ Côte d’Azur et le Département des Alpes-Maritimes ouvrent le « 8 Baquis », un centre de santé sexuelle pilote dans le combat contre le VIH

8 rue baquis_ok_V2

Le Département des Alpes-Maritimes s’associe au Centre LGBTQIA+ Côte d’Azur pour ouvrir le « 8 Baquis », au 8 avenue Baquis à Nice, afin d’apporter une offre de soins dédiée notamment aux personnes les plus exposées au VIH pour aider à atteindre localement l’objectif sida zéro.

Le Sida, un problème majeur de santé publique de portée mondiale

Le Sida a entraîné plus de 36,3 millions de décès depuis le début de l’épidémie. En 2020, selon Onusida, 37,7 millions de personnes dans le monde vivaient avec le VIH. Dans l’Hexagone, chaque année, environ 6 500 Français découvrent qu’ils sont séropositifs.

Si le nombre d’infections au VIH recule sur notre territoire local (-40% de nouvelles infections entre 2015 et 2018 selon les chiffres du COREVIH PACA-Est), l’épidémie de VIH continue de se développer auprès de populations particulièrement précaires, fragiles ou mises de côté : transgenres, seniors LGBTQIA+, jeunes, consommateurs de produits, migrants… Ces populations, plus éloignées du système de soins (manque d’accès aux droits, mauvaises expériences passées avec des professionnels de santé…) sont exposées notamment aux autres infections sexuellement transmissibles (IST).

« 8 Baquis » : outil unique en France dans la lutte contre le VIH

Dans le cadre d’un dispositif pilote expérimental inspiré de la clinique londonienne « 56 Dean Street », le Centre LGBTQIA+ Côte d’Azur et le Département des Alpes-Maritimes proposent ainsi une offre en santé sexuelle et prévention spécialisée dans la santé des personnes LGBTQIA+, pour accélérer leur accès aux soins et continuer à faire baisser le nombre de contaminations au VIH dans les Alpes-Maritimes pour un objectif : Sida zéro.

Le « 8 Baquis » propose tous les vendredis, de 11 heures à 21 heures, une offre de soins expérimentale respectueuse inclusive et bienveillante, en prévention et en santé sexuelle pour les personnes LGBTQIA+, appuyée sur la structure CEGIDD de Nice et coordonnée par le Département des Alpes-Maritimes.

À tout moment de la journée, il sera possible de faire un dépistage du VIH, des hépatites et des IST ou d’obtenir un traitement post-exposition. Ces professionnels travailleront également en téléconsultation pour faire le lien avec les populations exposées, installées dans le moyen et haut-pays.

Le « 8 Baquis » sera aussi un lieu de transmission de savoir et de formation pour le personnel de santé. Des professionnels expérimentés dans le combat contre le VIH travailleront et contribueront à former des professionnels plus jeunes à la santé sexuelle et à ses enjeux.

Charles Ange Ginésy, président du Département des Alpes-Maritimes : « Le Sida reste un problème majeur de santé au niveau mondial, avec plus de 36,3 millions de décès depuis le début de cette épidémie. En l’absence de vaccin, seule une bonne prévention et une vigilance constante nous permettront d’enrayer réellement le virus. C’est pourquoi, depuis de nombreuses années, le Département des Alpes-Maritimes est un acteur majeur de la lutte contre le Sida au travers de son Centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles (CeGIDD), qui agit au plus proche de la population. Cette expérimentation, inédite en France, renforcera la visibilité du CeGIDD. La collectivité départementale est aussi porteuse du projet « Objectif Sida Zéro ». Ce projet vise, d’ici 2030, l’objectif zéro nouvelle infection. Cette volonté ne pourra être atteinte qu’en innovant et en associant tous les acteurs des territoires. Le Département y contribue, fidèle à son engagement sans faille de solidarité humaine et plus que jamais avec l’ouverture du « 8 Baquis ».

Erwann Le Hô, président du Centre LGBTQIA+ Côte d’Azur, vice-président du COREVIH Paca-Est, vice-président de « Objectif Sida zéro » :

« Je suis plus que jamais heureux de voir se concrétiser la naissance du « 8 Baquis » à Nice. Ce projet innovant et pilote, co-construit et concerté, est unique en France et sera un outil expérimental de plus pour contribuer à faire reculer toujours plus le nombre de nouvelles infections au VIH dans les Alpes-Maritimes. Notre objectif local, c’est l’objectif Sida zéro.

Plus que jamais, notre territoire continue à innover encore et encore face au VIH et affirme son caractère exemplaire et inspirant. Je remercie le président du Département de sa confiance et je salue le grand professionnalisme des agents départementaux sur le terrain avec qui nous engageons cette formidable et enthousiasmante expérimentation.

Je salue l’ensemble des acteurs locaux mobilisés contre le VIH, et notamment l’ensemble des collectivités dont la Ville de Nice qui nous accompagnent tout au long de l’année dans notre travail social et militant. »

> « Le 8 Baquis », 8 avenue Baquis, à Nice. Tous les vendredis de 11 heures à 21 heures. 04 89 04 55 60.